Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : NICOLE en CASAMANCE
  • : Aide au développement -Actions de coopération - Campement villageois & Tourisme humanitaire-
  • Contact

Photos en Liberté
































































Fichier hébergé par Archive-Host.com





Recherche

Vous êtes en CASAMANCE !

Heure GMT ..Celle de Casamance

4 octobre 2008 6 04 /10 /octobre /2008 19:48

Nous poursuivons l'entretien de Bourama avec Pa Lansiré

propos recueillis par mon ami Ibou : 


Fichier hébergé par Archive-Host.com


 Bourama :   Quels profits  tiraient les populations de la mangrove?


  Pa lansiré :   Nos papas faisaient leurs jolis plafonds avec le bois de palétuvier qui résistaient aux termites.

            Certains en coupaient pour le bois de chauffe. Mais je vous assure qu'on ne croyait pas qu'un jour il y aurait plus rien, parce qu'il y avait de jeunes pousses.

            En son temps personne ne mangeait du poisson péché 24 h avant. Toutes les prises de la matinée étaient utilisées pour le repas de midi et les prises de l'après midi pour le repas du soir et commence un autre jour avec d'autres poissons.

            Le pécheur pour lancer son épervier, taper sur sa pirogue pour chasser certains poissons et diminuer la prise car il risquait de ne pouvoir tirer celle-ci  du fond de l'eau dans sa pirogue.

             Les villages des Kalounayes fournissaient en poissons la commune de Bignona et les villages du fogny (qui est une zone continentale).

            L'exploitation des huitres et des coquillages était une activité génératrice de revenus pour les femmes en saison sèche et rendait plus diverses l'alimentation des populations. Les palétuviers étaient tellement touffus que tu avais du mal à voir ton ami qui était à 10m de toi et les enfants avaient peur des fois, seuls. 

                 Maintenant,  je verrai le pêcheur lancer son filet dans la Casamance ou dans le Soungroungrou à 50m du Campement touristique de Ouonck.

                Il n'y a plus rien, le poisson fait défaut car le pécheur y passe la nuit pour moins de 30 Kg de Poissons (trop insuffisant pour assurer le quotidien des habitants du village de Ouonck ) ... et encore quels poissons? .......Du fretin , je peux même dire, les Kalounayes actuellement se ravitaillent en poissons à Bignona ou Ziguinchor...et plus de coquillages, plus d'huitres, certaines espèces de poissons et d'espèces végétales ont disparu.

         Ah ! ! ...si j'avais l'appareil des toubabs qui garde et fait parler les images.... .    J'ai d'ailleurs l'impression que l'eau est devenue plus salée. C'est sûrement du à  l'insuffisance de la pluviométrie ?.....

              Ce qui se produisait dans la mangrove se répète dans la palmeraie.

Ibou Dit :

 « Pa lansiré» est un vieux notable de Ouonck.

               Quand son grand frère partait pour la deuxième guerre Mondiale comme tirailleur. Il terminait son « job » de gardien  des boeufs. A cette période  Il fallait avoir entre 7 et 14 ans pour avoir cette charge nous dit-il. A celui qui lit d'estimer son âge. Pa lansiré, c'est le papa de lansiré,  Kébouté de son prénom et son nom de famille Sané.

 

Mais regardez cette photo.....!!

.....la Mangrove ...les palétuviers !! Replantés !!  Ils repoussent !!!


Fichier hébergé par Archive-Host.com
Fichier hébergé par Archive-Host.comimage Nicole

Je vous parlerai de cette action dans le prochain article....à suivre






Partager cet article

Repost0

commentaires

papatte 12/10/2008 18:44

bonsoir Nicole..
j'passe te faire un coucou et des bisouxxx baveuxxx

jupiter 12/10/2008 18:16

désolé je ne vois pas les images , sans doute mon PC!

le cycle de régression et de famine annoncée pèse encore plus sur ces zones fragiles, la population ne peux qu'essayer de survivre en causant plus de dégâts
dire que c'est chez nous une fausse crise alimentaire provoqués par des spéculateurs me fais bondir.
les champs par milliers incultes jalonnent notre territoire
nous avons de quoi nourrir ces population, nous ne le faisons pas, pourquoi ?
la nature reprendrai peut être vie naturellement, les habitants retrouveraient leurs "paysage" familier
il faut les aider impérativement, et ne pas se cacher derrière un rempart d'égoisme

bonne soirée
bisous
jupi

Marie Soleil 12/10/2008 10:00

Je t'ai mis la liste des participants chez moi.
Bises et bonne promenade littéraire.
Marie

Jeannot 11/10/2008 23:01

Salut Nicole,

Quand tu auras un peu de temps, n'oublie pas de me préciser ta question (sur Audacity) pour que j'y puisse y répondre.

Bises et bon week-end.

loralie 11/10/2008 21:36

Je voyage là....des contrées bien lointaines que je connais peu, je suis ravie de découvrir ton blog; Mais oui ça pousse..ainsi est le cycle de la nature et c'est magnifique non ? ;-)